ROYAL MER ADAPTE SON SAVOIR-FAIRE EN REPONSE A LA SITUATION D’URGENCE

 

Comme d’autres entreprises françaises face à cette crise sanitaire sans précédent, Royal Mer a mis à disposition de manière réactive et spontanée son savoir-faire et son outil industriel au service de la solidarité nationale.

Le personnel de l’atelier s’est porté volontaire pour réorganiser l’activité de l’entreprise autour de la confection de masques de protection dits « barrières ».

 

bobines de fil blanc

 

Depuis quelques semaines, les équipes de développement travaillent sur la mise au point du PROTEK 4, un prototype de masque anti-projections, lavable et réutilisable.

Suite aux tests réalisés par la DGA, il présente une perméabilité à l’air ainsi que des performances en efficacité de protection compatibles avec un usage de type masque de catégorie 1 (masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public).

En d’autres termes, il pourra être utilisé par les personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public. Son utilisation cible une diminution du risque de transmission du virus.

 

Le PROTEK 4 est intégralement tricoté sur machines rectilignes (celles qui tricotent habituellement nos pulls).

Il est réalisé dans un tricotage dense, en fil de coton épais issu de nos stocks. Il est ainsi lavable à haute température et réutilisable.

Son processus de fabrication a été pensé pour être quasi totalement automatisé et réduire les manipulations : par exemple, les élastiques sont directement insérés dans le tricotage, les masques se désolidarisent automatiquement sous l’action de la chaleur du repassage.

La productivité du parc machine est ainsi optimisée : ce sont 15 à 20 000 masques qui pourront être produits chaque semaine.

 

 

A QUI SE DESTINENT NOS MASQUES BARRIERES ?

 

Lorsque nous avons élaboré ce masque, nous avons pensé en priorité aux professionnels du commerce et de l’industrie qui maintiennent leur activité durant cette crise. Son usage n’est pas destiné aux personnes en contact direct avec des tiers présentant des symptômes cliniques d’infection virale.

 

L’utilisation d’un masque simple reste une mesure de protection complémentaire aux gestes barrières et aux règles de distanciation sociale recommandés.

 

 

IMPORTANT

 

Ce dispositif ne se substitue pas aux masques chirurgicaux homologués. Il n’est pas considéré comme un dispositif médical, ni un équipement de protection individuelle.

L’application stricte des gestes barrières et des consignes de distanciation sociale demeure la mesure la plus efficace pour freiner la diffusion du virus.

Le port d’un masque barrière doit être limité à 4h (recommandations AFNOR).

 

 

Nous vous tiendrons régulièrement informés de l’évolution de notre projet via ce site et nos réseaux sociaux.

Les prochaines semaines seront déterminantes dans la lutte contre l’épidémie du Coronavirus COVID-19, et nous espérons que nos efforts collectifs pourront apporter un impact positif et significatif à l’évolution de cette situation.

 

Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter sur l’adresse contact@royal-mer.com.